samedi 29 janvier 2011

Crâne crépusculaire

C'est assez rare pour que je le signale, je suis content de ce que j'ai fait de ce petit crobard en me laissant totalement aller avec la couleur.
Bon, je crois que je dessinerai et que j'aimerai les crânes jusqu'à ma mort.

2 commentaires:

  1. Un crane ...
    Tel une vanité.
    Je ne peux résister.
    Ces yeux injectés. Ces canines ...

    RépondreSupprimer
  2. Sur internet, j'ai cherché
    si ton poème existait
    il semble que tu l'ait créé
    Je m'incline à tes pieds.

    Merci, quoi.

    RépondreSupprimer