vendredi 30 janvier 2015

Mysogine


Je signe chez les misogynes
Je m’élève contre les femmes
On a déboulonné Staline
Renversé Sadam
Mis à terre ces chacals
Les filles, je fais pareil
Leurs statues sur piédestal
Me cachaient le soleil

Tombé le mur de Berlin
Le world trade idem
Je ne crois plus aux câlins
Pas plus qu’aux je t’aime
Combien de morts à Ellis Island
Attirés par la flamme
De la liberté, belle et grande
Tête vide, une vraie dame

Les « tu es mon seul amour » c’est terminé
Les « je t’aimerais toujours » non plus jamais
Mais leurs mentir très à l’aise ah, ça volontiers
C’est pas toujours les mêmes qu’on baise la, la, la, la

Dieu là-haut tout puissant
Je sais que tu es né dans une rose
Arrête de nous inonder de sang
Vive la ménopause
Seule une divinité femelle
Peux manipuler tant d’hommes
Les rendre stupides et cruels
Bien vu, le coup de la pomme

Je sens que ça va être rude
De vivre sans croyance
Plus de politique, plus de certitude
Ok mais… plus de romance…
On peut se passer de tabac
Et paraît-il même de vin
Mais ignorer un cœur qui bat
C’est l’éternel don féminin

Les « tu me fais du bien » c’est terminé
Les « je t’appelle demain » non plus jamais
Les « sois pas crétin » la, la, la, la
Les « c’est juste un copain »
Les « qu’est ce que tu imagines » c’est terminé
Les « j’étais avec une copine » non plus jamais
Les « si t’as pas confiance » la, la, la, la
Les « faut prendre de la distance »
Les « j’veux pas te faire souffrir » c’est terminé
Les « vaux mieux en finir » non plus jamais
Les « c’est mieux comme ça » la, la, la,la
Les « salut pauv’gars »

J-L Overney, le 10 octobre 2006

D'après ceci et celà.



2 commentaires:

  1. huhuhu ! Très jolie chanson en réaction avec les autres, davantage un cri de colère. J'aime bien justement parce que c'est en réaction.
    À l'inveres de Sardou, qui n'a écrit QUE des chansons racistes et misogynes. Du coup c'est un gros con qui essaye de se faire passer pour un poète. Tout l'inverse de toi, ici ! :)

    RépondreSupprimer
  2. De la colère pure, Galien. Quand j'écris ce genre de truc, ça me fait beaucoup de bien car je passe vite à la rigolade. J'aime bien Sardou, non en fait, j'aime brailler du Sardou à deux heures du mat' complètement bourré dans un baloche.

    RépondreSupprimer