mardi 12 avril 2011

G. Gaz Blaisdell, 1932

J'ai écrit un nouveau texte que vous pouvez lire .
C'est parti d'une connerie au bistro où j'ai dit que les Zippos était à gaz et d'une écoute en boucle du dernier Thiéfaine et de sa ruelle des morts. Un coup de nostalgie, quoi.
Comme d'hab. si ça vous dit d'utiliser ce texte pour le mettre en musique, je vous demande juste de me le dire et de m'envoyer un MP3...ou 4, merde je suis déjà dépassé!

5 commentaires:

  1. Je veux pas avoir l'air d'un vieux schnock, ou pire, d'un jeune schnock, mais je crois que les Zippos ont pratiquement toujours été à essence, et si je m'abuse ce n'est que récemment qu'une version à gaz est apparue. Mais j'ai peut-être tout faux. En tout cas, très chouette texte.

    RépondreSupprimer
  2. Merci, pour le compliment, mais apparemment les zippos ont toujours été à essence et c'est pour ça que certaines mauvaises fréquentations se sont foutu de ma gueule quand j'ai dis que j'avais eu un Zippo à gaz.
    Bisoux mon lapin.

    RépondreSupprimer
  3. Hey mon pote, tu veux pas recréer ton groupe ou juste reprendre ta guitare et enregistrer ce tube?

    RépondreSupprimer
  4. Peu importe la réalité historique, j'en ai eu des zippos et je sais pas à quoi y flambaient, c'était juste très cool pour allumer sa Lucky ! En revanche, très beau texte, comme souvent cher J-L. Ce serait bien de l'entendre en musique !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Moi non plus je pensais pas que confondre gaz et et essence déclencherait l'hilarité généralle.Au moins, ça m'a donné une idée de texte, ç'est déjà pas mal.
    Merci pour ton compliment et si tu veux prendre ton bon tant pis pour mettre ce truc en musique, n'hésite pas.
    Bisoux.

    RépondreSupprimer