mercredi 29 octobre 2014

Triste sourire

Salut les blogpotes,
en attendant les derniers strips pour Bibl-Otomie, je continue un vieux projet; mettre en page les textes de chansons que j'ai écrit .
Voici le premier avec le texte en dessous car c'est surement illisible sur le dessin (je verrai à l'impression).
N'hésitez pas à me signaler les fautes d'orthographe, de grammaire et de mise en page.

Au fait, si vous êtes musicien ou Bdéaste ou quoi que ce soit comme artiste et désirez utiliser un de mes textes, c'est très volontiers mais veuillez me le signaler et me contacter.


-Une fille dans un bar
  Attire mon regard.
-Ses beaux yeux sont hagards,
  Et son sourire bizarre.
-Sûr qu’elle broie du noir,
  Il me plaît son cafard.

-Le malheur est un fard
  Tout comme le désespoir,
  Qui m’ excite toujours car
  L’bonheur est sans hasard.
-Il n’est pas encore tard
  Elle sort dans le brouillard.

D’une manière si gaie 
Son rire glacé trace un sillon dans mon esprit
Sa joie n’est pas vraie
Elle est trop fière pour pleurer alors elle sourit,

Je veux être là
Tout au fond du néant humide de ses pupilles
Quand elle pleurera
Et sourire en la laissant repartir guérie.

-Je m’ accoude au comptoir
  Et je me met à boire
  Afin de ne plus voir
  Ses yeux dans le miroir
-Je finis comme chaque soir,
  Elle reste dans ma mémoire

-J’émerge sur le trottoir
  Où ma gerbe forme une mare.
-Je plane jusqu’au hangar
  Dans le matin blafard.
-J’aimerais tant la revoir,
  J’ai du mal à y croire.

D’une manière si gaie 
Son rire glacé trace un sillon dans mon esprit
Sa joie n’est pas vraie
Elle est trop fière pour pleurer alors elle sourit,

Je veux être là
Tout au fond du néant humide de ses pupilles
Quand elle pleurera
Et sourire en la laissant repartir guérie.

-Une fille dans un bar
  Attira mon regard.
-Ses yeux étaient hagards,
  Et son sourire bizarre.
-Sûr qu’elle broyait du noir,
  Il me plaît son cafard.

Refrain



J-L Overney  octobre 2000-février 2001



4 commentaires:

  1. Ben moi j'aime bien !
    J'ai pas relu en détail pour les fautes, mais j'ai rien repéré comme ça à la première lecture

    RépondreSupprimer
  2. il faut de la sensibilité pour écrire une chanson. j'ai jamais essayé mais je trouve que tu t'en sors bien. ça ressemble par certains côtés à ton dessin. le côté brut mais vrai. merci de nous la faire partager

    RépondreSupprimer
  3. Faut surtout être au bout du rouleau pour une nana ou se faire chier à l'armée, Joe.
    Merci pour ton commentaire, j'hésite à changer mon slogan Stay sane into insanity pour Brut mais vrai.

    RépondreSupprimer